Coaching et formation

Le coaching préventif

Coaching préventif
Blog > Coaching et formation > Le coaching préventif
« Mieux vaut prévenir que guérir » : pourquoi ce dicton ne s’appliquerait pas également au coaching professionnel ?

Si au quotidien il parait évident de prendre des précautions afin d'éviter au maximum les difficultés, il en va de même dans le cadre spécifique du coaching professionnel. En effet, rien ne sert d’attendre qu’un conflit s’installe au sein d’une équipe ou qu’une personne échoue dans une prise de parole en public importante pour lui proposer un coaching. Au contraire, anticiper et donner l’opportunité à un salarié de travailler sur un de ses axes d’amélioration est gage de confiance en l’évolution de la personne, et stimule les performances de cette dernière. Ainsi, travailler à développer ses soft-skills en continu au lieu de se rendre compte de manière trop tardive que ces compétences comportementales nous manquent dans une situation de crise serait un réel avantage pour une entreprise et ses collaborateurs.

 

Coaching curatif vs. préventif : des approches très différentes

De manière générale, le coaching est trop souvent proposé en dernier recours, lorsqu’une difficulté est déjà présente.

Le coaching est donc perçu comme une façon de répondre à un problème existant. Or lorsqu’un problème est bien implanté, cela nécessite d’adresser une solution en conséquence, c’est à dire des séances de coaching sur plusieurs mois, engendrant des coûts très élevés. De plus, cette perception participe à donner une image négative du coaching qui révèlerait la faiblesse de ceux qui y font appel.
À l’inverse, le coaching préventif permet au salarié de se développer et d’identifier des difficultés potentielles avant qu’elles ne se cristallisent en véritables problèmes. Proposer aux collaborateurs de faire un coaching « quand tout va bien » permet ainsi de favoriser le développement de meilleures relations au travail.

Plus besoin de se dire que si on fait appel à un coach, c’est que l’on va mal et que l’on a un problème majeur !

 

Les avantages d'un coaching préventif

Les avantages d’un coaching préventif sont donc multiples :

  • Augmentation du bien-être souvent liée à une baisse des risques psycho-sociaux en travaillant en amont sur des points faibles ce qui évite ainsi d’être confronté à des situations stressantes ; en identifiant les bonnes pratiques à réaliser quand « tout va bien » et à les maintenir en cas de problème

  • Hausse de la motivation et de l’engagement au travail due à la confiance accordée par l’employeur en proposant un coaching en « situation normale », à l’identification de points forts ainsi qu’au renforcement de points faibles dans l’éventualité d’une situation compliquée. Cela permet de voir le coaching non pas comme une punition mais comme une opportunité

  • Gain de temps en traitant des problématiques avant qu’elles ne s’aggravent et nécessitent alors des accompagnements plus longs et plus couteux. Le spot coaching est particulièrement efficace en préventif, ce qui assure une meilleure maitrise des coûts et permet un déploiement à grande échelle dans l’entreprise

En agissant sur tous ces leviers, le coaching préventif peut enfin mener à diminuer l’absentéisme et améliorer le taux de rétention.

 

Une démarche à l'échelle de l'entreprise

Ainsi, si l’on considère l’adoption des soft skills dans l’entreprise comme un point clé de la transformation et le coaching comme outil le plus puissant de développement de ces compétences comportementales, il est nécessaire d’envisager le coaching non plus comme une solution de dernier recours mais comme un accompagnement en continu pour tout collaborateur qui a identifié une difficulté sur lequel il aimerait travailler.

C’est pourquoi chez Simundia, nous privilégions le coaching préventif au coaching curatif et observons l’efficacité de cette méthodologie sur des milliers de coachés dont l’épanouissement, l’engagement et la performance sont renforcés.

Écrit par Ariane Métro Savelli
Le 27 mars 2020