Blog > Comment d'ancien expert, devenir un manager efficace

Comment d'ancien expert, devenir un manager efficace

Aujourd’hui, alors qu’être un bon manager signifie savoir mettre l’humain au cœur de ses actions, être un expert, c’est disposer d’un savoir spécifique dans un domaine de compétences précis, qui en général est technique.

Pourtant, de nombreux experts finissent par être promus au rang de manager. En effet, leur travail est remarquable et souvent ils sont les meilleurs dans leur domaine. Mais cette promotion n’est pas toujours suivie par les effets escomptés : à savoir une équipe qui progresse grâce à un manager aux compétences très développées. 

Pourquoi un expert ne devient-il pas toujours un bon manager ? 

office-meeting-flatlay

 

1ère difficulté : Les raisons de la promotion ne sont pas toujours les bonnes

La promotion d’un expert en manager s’inscrit souvent dans le cadre d’une évolution de carrière considérée comme logique voire nécessaire. 

Mais si un collaborateur est très performant dans son domaine, cela ne signifie pas pour autant qu’il sera un bon manager. En effet, ce n’est pas parce qu’on réussit individuellement à obtenir des bons résultats qu’on est capable de mener une équipe au succès. Etre manager, c’est devoir faire face à de nombreux défis, auxquels il faut être préparés. 

 

2ème difficulté : être manager implique de devoir faire face à de nombreux challenges

Un expert propulsé au rang de manager, doit en peu de temps réussir à s’adapter à sa nouvelle position au sein de l’entreprise et au sein des équipes. Cette adaptation doit souvent être très rapide car on demande souvent au promu d’être opérationnel immédiatement. Or, celui-ci avait acquis les compétences techniques ou le savoir qui lui ont valu le statut d’expert en un temps beaucoup plus long. Il doit donc faire preuve d’adaptabilité et de réactivité, ce qui n’est pas toujours simple. 

En plus de cela, il y a de nombreuses attentes envers le manager, et celles-ci proviennent de différentes personnes. 

Les supérieurs du manager attendent de lui qu’il mène ses équipes efficacement afin d’atteindre les objectifs fixés. Ses équipes attendent de lui qu’il leur montre la voie, les fasse monter en compétences, les motive… Or, il n’est pas souvent préparé à faire face à toutes ces attentes provenant de ses N+1 et de ses N-1. 

 

Comment réussir cette évolution ?

businessman-uses-calculator

  • Les difficultés à surmonter : 

L’expert a davantage l’habitude d’être focalisé sur ses propres travaux que sur l’activité de ses collaborateurs, ce qui peut parfois le conduire à mettre de côté ce qu’on attend de lui en tant que manager : la motivation des équipes, le développement des compétences de ses collaborateurs...

Il s’agit donc d’éviter d’être trop concentré sur ses tâches et de ne pas accorder assez de temps à ses équipes. Il est important de bien comprendre les implications de son nouveau rôle au sein de l’entreprise.

L’expert qui devient manager doit aussi accepter qu’il travaillera moins sur des sujets factuels ou techniques, et devra s’habituer à résoudre des problématiques humaines, où les réponses sont multiples doivent s’adapter à chaque individu de l’équipe. 

 

  • Ce qu’il faut faire :

Il est primordial de comprendre l’importance de l’humain dans son nouveau rôle et donc de développer des compétences spécifiques à la gestion des relations humaines. Il faut donc apprendre à connaître les membres de son équipe, comprendre comment chacun fonctionne, ce qui les motive. Pour ce faire, il est important de se rendre disponible et de prendre le temps d’écouter ses équipes malgré les tâches chronophages qui ne manqueront pas d’occuper le nouveau manager par ailleurs. Le manager devra aussi savoir être le relai entre ses équipes et son N+1 et faire preuve de proactivité. 

Sans aucune surprise, les capacités de communication, d’adaptabilité, d’engagement sont très importantes, et il s’agit de les développer. 

Le manager doit aussi savoir être porteur d’une vision et d’une stratégie long terme, tout en rentrant parfois dans le détail pour aider ses équipes, une dualité parfois difficile à mettre à l’équilibre. 

Un autre élément clé pour la réussite en tant que manager est de responsabiliser ses équipes et savoir déléguer. Cela permet de faire gagner les équipes en autonomie et se sentir plus en confiance pour réaliser leur travail, et permet au manager de se consacrer à d’autres projets. 

 

Évidemment, réussir à mettre en place tous ces conseils n’est pas toujours chose aisée :

  • Chaque équipe a ses caractères différents et il n’existe pas de recette de management miracle
  • La façon idéale de manager dépend de la personnalité du manager
  • La gestion des relations humaines n’est pas toujours très simple, et il est parfois difficile d’accompagner des individus au quotidien de la manière la plus adaptée
  • Il peut être compliqué d’adopter une nouvelle posture managériale, notamment si cela se fait au sein de la même équipe
  • Les capacités de communication deviennent plus centrales dans ce rôle qu’auparavant

 

Ses conseils sont donc un bon point de départ afin d’éviter les erreurs les plus fréquentes, mais souvent, afin de devenir un manager efficace et capable de fédérer et motiver ses équipes, il est très bénéfique de suivre une formation adaptée ou du coaching pour développer les compétences manquantes à l’expert : celles du manager.

 

adult-analyzing-brainstorming-1080865

Grâce à Simundia, transformez votre entreprise en rendant le coaching accessible facilement.

En savoir plus
Écrit par Maja David
Bras Droit du CEO
Le 28 août 2019