Management - Coaching et formation - Soft skills

Du fou rire à la crise de larmes : quelle est la place des émotions en entreprise ?

emotions-entreprise
Blog > Management, Coaching et formation, Soft skills > Du fou rire à la crise de larmes : quelle est la place des émotions en entreprise ?
N’oublions pas que les petites émotions sont les grands capitaines de nos vies et qu’à celles-là nous y obéissons sans le savoir. »
– Vincent Van Gogh

 

Les émotions ont-elles leur place en entreprise ? Ne sont-elles que des éléments déstabilisateurs qu’il faut dissimuler à tout prix ? Peut-on les exprimer ? 

Malheureusement (ou heureusement), les émotions ne s’arrêtent pas à la porte du bureau ! Joie, colère, compassion, honte… les émotions sont un phénomène naturel, indissociable de l’être humain : la vie entreprise est riche en évènements émotionnels. 

Mais pourtant, elles sont longtemps restées à l’écart de l'entreprise, perçues comme irrationnelles, non productives, dérangeantes et signes de faiblesse, et il est souvent difficile de les exprimer dans un contexte professionnel, où chacun veut renvoyer une image raisonnée et lisse. 

Alors, quelles émotions ont leur place en entreprise ? Pourquoi devrait-on les laisser se manifester ? Existe t-il de bonnes ou de mauvaises émotions ? 


Quelle place pour quelles émotions en entreprise ?

 

L’entreprise est un cadre professionnel normé qui, bien souvent, stigmatise les émotions et ne favorise pas leur expression et leur partage : une certaine maîtrise de soi est attendue de la part des collaborateurs. L’expression des émotions est ainsi trop rarement encouragée dans ce cadre, et ce avec plus ou moins d’intensité en fonction du secteur : certains métiers sont totalement hermétiques à l’affect. 

 

Pourtant, on ne peut nier que les émotions sont omniprésentes dans le quotidien de la vie d’entreprise : la joie de retrouver un collègue apprécié, l’enthousiasme généré par un projet, la peur d’un résultat n’étant pas à la hauteur, la tristesse liée au départ d’un manager apprécié, la colère devant un problème qui a tendance à se répéter ou d’une tâche considérée comme mal exécutée. 

Roue des émotions de Robert Plutchik. Machine Elf 1735, Jean Marcotte/Wikimedia

L’entreprise est ainsi un lieu où se cristallisent des émotions dites « positives » (comme la joie) et « négatives » (comme la colère, la tristesse, la peur). Elles sont provoquées tout autant par les aléas de la vie professionnelle, les échanges, les transformations, les situations de crises, que les exigences de performances qui s’expriment à l’échelle individuelle et collective.

 

Mais les perceptions négatives des émotions et les stéréotypes qui gravitent autour d’elles en entreprise mènent bien souvent à la répression émotionnelle et donc à des effets néfastes sur les personnes. 

 

Faut-il exprimer et partager ses émotions en entreprise ? 

 

Il est pourtant très important d’exprimer et de partager ses émotions en entreprise. Mais pourquoi ? 

 

  • Une émotion est une information toujours utile

Les émotions ne sont pas des éléments déstabilisateurs et perturbants. Elles sont au contraire des messages personnels de notre inconscient venant de notre cerveau limbique (dit “cerveau émotionnel”) et visant à nous faire prendre conscience de quelque chose. Par exemple, la colère nous informe qu’une situation est inacceptable et elle nous aide ainsi à sortir de cette situation. 

 

  • Éviter la fatigue émotionnelle

Montrer ses émotions est un besoin, et les cacher ou vouloir trop les maîtriser peut créer une charge mentale lourde et une fatigue psychologique difficile à supporter pour les collaborateurs. De nombreuses recherches l’ont montré et affirment que pouvoir exprimer ses émotions en toute liberté est gage de bien être et d’épanouissement au travail. 

 

  • Créer du lien 

Enfin, montrer ses émotions permet d’installer une relation de confiance entre les collaborateurs. En effet, comment se rapprocher d’un collègue totalement froid et indéchiffrable ?

Dans tous les cas, il est impossible de dissimuler entièrement ses émotions, et celles-ci vont finalement transparaître dans un geste ou une parole. Alors, dans ce cas, comment bien exprimer ses émotions en entreprise ? 

Comment gérer ses émotions et bien les exprimer ? 

 

On n’exprime jamais trop ou mal ses émotions, mais celles-ci peuvent être mal interprétées ou rejetées par nos interlocuteurs. En effet, certaines personnes, de part leur éducation émotionnelle, peuvent être plus réfractaires à la démonstration des sentiments. Il convient donc d’adapter ses réactions émotionnelles à la personne qui les accueille. Voici quelques conseils pour mieux partager ses émotions : 

 

  • Comprendre ses émotions et celles des autres

La première étape est d’apprendre à comprendre ses émotions et à pouvoir mettre des mots dessus, en s’observant, et en tentant de déchiffrer son fonctionnement interne émotionnel. Et ainsi en pouvant répondre aux questions : quelle émotion suis-je en train de vivre, quelles réactions provoque-t-elle, par quoi est-elle déclenchée ? 

 

  • Gérer les émotions négatives et encourager les positives

Les émotions dites négatives, comme la colère, l’anxiété, la déception ou encore la frustration sont, et on comprend pourquoi, des émotions très délicates à exprimer en face de ses collègues. Il ne faut pas pour autant les taire et les garder pour soi. Un réel travail de prise de recul, d’analyse de celles-ci au préalable puis de communication non violente est à réaliser. 

Quant aux émotions dites positives, il est bon de les exprimer davantage et de les encourager en entreprise pour plus de bienveillance et de performance. 

 

  • Consulter un coach Simundia 

Pour réussir à mieux comprendre, analyser, gérer et exprimer ses émotions dans le cadre professionnel et avec ses collègues ou ses supérieurs, il existe une solution : se former aux soft skills avec Simundia grâce au coaching digital. De nombreuses thématiques comme la gestion des émotions, du stress, d’un conflit sont proposées par notre plateforme dans le but permettre un accompagnement humain et personnalisé avec des coachs experts et bienveillants. 

“Surprenant, pertinent, en profondeur, efficace. C'était bluffant d'arriver à un tel résultat en seulement 3 heures.”

Retour d’un Coaché chez BNP Personal Finance Consulting

Écrit par Mathilde Le Callonec
Le 10 septembre 2020