Blog > Profiter de la transformation d'entreprise pour la RéHumaniser

Profiter de la transformation d'entreprise pour la RéHumaniser

cHRonique #2



Capture d’écran 2019-09-19 à 16.33.50

 

Cette semaine, la technologie et l’humain sont au centre de notre chronique : les RH doivent être moteurs de la transformation digitale et nous mettons donc en lumière les pratiques digitales ET humaines qui font l’actualité !

Les fonctions RH : premier moteur de la transformation

Dans une tribune publiée dans les Echos, Sabine Hagège repositionne les RH comme clé de voûte de la transformation d’entreprise et donc comme porteurs d’une responsabilité forte d’exemplarité : “les ressources humaines doivent redoubler d’agilité pour être en mesure d’aider l’ensemble de l’organisation à s’adapter plus rapidement aux changements”.

Notre conviction : L’opportunité est grande pour une fonction qui a le défi d'incarner l’humain dans des entreprises dont la taille dépasse largement l’entendement humain. Le curseur est alors difficile à régler entre “efficacité des process” et nécessité de “personnaliser” la relation collaborateur. Aujourd’hui le digital et les méthodes de travail agiles permettent de réorienter ce curseur vers plus de personnalisé, plus d’humain tout en gagnant en efficacité.

Petit tour d’horizon des pratiques qui font l’actualité pour remettre l’humain au coeur des process RH, grâce au outils digitaux :

Les tests de personnalité 2.0 : les algorithmes nous aident à mieux nous connaître

MyRHline remet en question les tests de personnalité utilisés (type MBTI ou PAPI) dans les processus de recrutement ou le coaching. Censés permettre d’évaluer la personnalité, l’humain, ils sont parfois des éléments décisifs pour valider une embauche ce qui est peut-être leur accorder trop d'importance !

Notre conviction : Ces tests prennent de l’âge mais la tendance est toujours bien présente puisqu’ils évoluent grâce aux approches nouvelles permises par la Data Science (Assessfirst par exemple). La promesse est une vision toujours plus fine de la personnalité des individus. Un test ne résumera jamais la complexité d’une personnalité et doit selon nous rester un support d’échange (que cela soit en coaching ou en recrutement), mais leur apport est réel et nous sommes convaincus que l’entretien RH (ou le coaching) peut être orienté de manière beaucoup plus fine (et donc plus efficace) grâce à ces outils qui permettront d’arriver plus facilement à un échange sur les thèmes les plus pertinents.

Plateforme de feedback / 360… : le feedback à grande échelle

Une fois recruté, tout collaborateur a été ou sera un jour soumis au feedback / 360 ou autre évaluation faisant intervenir un retour de la part des personnes avec qui il travaille : un travail indispensable pour mieux se connaître. Bonne nouvelle, les plateformes sont nombreuses pour aider à collecter, organiser et structurer un feedback, permettant à une population de plus en plus large d’en bénéficier. Cette tendance est d’ailleurs liée à une autre évolution : l’évaluation en mode “agile” c’est à dire continue et par projet au lieu d’une évaluation annuelle globale. 

La HBR met cependant en avant cette semaine le risque de ne pas retirer le maximum de ces temps importants. En effet les process de feedback/360 laissent souvent croire que le feedback s’arrête au moment ou le collaborateur prend connaissance des retours collectés. Jennifer Porter propose 6 étapes clés pour tirer le maximum des feedbacks reçus. La clé de ces étapes : se faire accompagner par un coach ou une personne de confiance pour pouvoir parler et réfléchir (dans les deux sens du terme) sur les axes les plus importants. 

Notre conviction ? Combiner le process de feedback et le coaching court contribue fortement à assurer un suivi dans la durée des axes de développement, et accompagner le collaborateur au moment où le “vrai” travail commence : initier un changement dans ses pratiques. Pour cela, autant tirer partie des dernières avancées en matière de coaching, sur des formats courts et en visioconférence.

Plus généralement, lorsqu'un collaborateur identifie des axes de développement ou des difficultés avec son manager ou l'aide des fonction RH, le digital peut aider à proposer les meilleures formations ou accompagnement.

Les meilleures formations pour le plus grand nombre avec le digital learning

De plus en plus de plateformes proposent des catalogues de formation très complets pour les entreprises, mêlant tous les formats possibles : MOOC (massive open online course), SPOC (small private online course), blended learning (format mixant e-learning et présentiel) ou formation traditionnelle….

Le Monde Informatique se fait l’écho d’une étude menée par Unow sur la formation, qui montre que si 92% des fonctions formation considèrent le digital comme incontournable, les différents formats ne sont pas tous logés à la même enseigne : le blended learning n’est ainsi plébiscité que par 35% des sondés. Il s’agit donc avant tout de trouver le bon format pour le bon objectif.

Notre conviction : Un format ayant fait ses preuves est celui du coaching qui se digitalise également (format visio) pour proposer une expérience personnalisée au collaborateur et lui permettre de travailler très précisément ses points de développement, tout en ayant une flexibilité maximum (planification des séances au meilleur moment, pas de contrainte de déplacement, parcours individuel, suivi sur plusieurs semaines pour intégrer de la pratique entre chaque séance...). C’est ce dernier format que nous proposons chez Simundia.

Une anagramme pour conclure

Les RH reprennent donc l’initiative sur le terrain digital, pour remettre l’humain au centre, et la technologie au service de l’humain : est-ce un hasard si Ré-humaniser est l'anagramme de “À numériseRH” ?

Grâce à Simundia, transformez votre entreprise en rendant le coaching accessible facilement.

En savoir plus
Écrit par Olivier Wautier
Marketing & Growth
Le 20 septembre 2019