Coaching et formation - Soft skills

Le bien-être malgré la distance

Bien-être au (télé)travail
Blog > Coaching et formation, Soft skills > Le bien-être malgré la distance
Dans ce contexte si particulier que nous traversons, les habitudes qui façonnaient notre routine sont bouleversées. Alors que le télétravail s’est imposé dans nos quotidiens, la solitude nous guette inexorablement. La distance de nos proches se fait sentir.

Être en phase avec les éléments, accepter ce que l’on ne maîtrise pas

C’est un moment idéalement choisi pour une quête introspective. Le temps nous est donné pour prendre du recul et nous rendre compte que nos vies étaient rythmées par des situations si prosaïques et moroses. Attendre le métro puis rentrer dans une rame bondée, s’asseoir sur la chaise inconfortable de son bureau, s’impatienter devant la file d’attente de notre restaurant favori. En ces temps kafkaïens, on en viendrait presque à les regretter.

Mais n’est-ce pas justement le moment de réaliser que nos frustrations habituelles sont vaines ? N’est-ce pas le bon moment pour réfléchir à la manière dont nous laissons les aléas impacter notre quotidien ? Nous sommes capables d’ignorer les situations malencontreuses et de ne garder à l’esprit que les plus heureuses. En ce sens, acceptons les éléments que nous ne maitrisons pas. Profitons-en pour reprendre goût aux choses simples que nous faisons mécaniquement. Apprécions de nous lever sous les rayons du soleil et de nous préparer notre petit-déjeuner. Utilisons ces moments de confinement pour nous ressourcer et nous permettre d’y voir plus clair.

La technologie : arme efficace pour lutter contre la distance physique

L’acceptation de ce que l’on ne maîtrise pas est aussi nécessaire au travail ! Au vu du contexte, il peut en effet être difficile d’essuyer les refus de ses clients, de mobiliser ses employés ou bien de se sentir écouté. Il va de soi qu’avec la distance, il est moins aisé de travailler main dans la main. Toutefois, malgré ces circonstances, un certain nombre d’outils nous permettent de maintenir la communication avec les collaborateurs. Qu’il s’agisse des plateformes collaboratives, des échanges par sms, par téléphone ou encore en visioconférence, nous n’avons, dans un sens, jamais été aussi connectés. La distance physique ne peut excuser le manque de dialogue au sein d’une entité. C’est pourquoi il est primordial pour le manager de maintenir une forme de communion et aux managés de se prêter à ce jeu. « Ce qui fait l’homme, c’est sa grande capacité d’adaptation » nous disait Socrate. Il nous faut alors surpasser cette épreuve inédite et continuer d’avancer ensemble.

Surpasser l’épreuve et co-construire le bien être en entreprise

Le bien-être en entreprise ne peut se construire seul. Il prend forme dans l’harmonisation de l’environnement de travail. Il existe de part tous les procédés, les relations entre collègues et le savoir-faire des managers. Pour subsister, il nécessite l’implication de tous.

Finalement, le sentiment d’appartenance est rescapé de la tragédie Covid-19. Le dessein de l’entreprise n’est que peu affecté, c’est plutôt le chemin pour y parvenir qui est amené à changer, temporairement. Dans un contexte comme celui-ci, nous nous devons d’être le collaborateur que nous aimerions avoir. L’empathie est de mise, la tolérance et la résilience aussi.
C’est de cette manière que l’on peut maintenir l’union d’un groupe à l’épreuve des éléments.

Simundia est là pour vous accompagner sur ces thématiques soft-skills

Chez Simundia, nous sommes spécialisés sur les questions d’accompagnement des équipes pour la gestion des émotions et les risques psycho-sociaux notamment. Nous œuvrons pour le maintien de l’engagement et du bien-être des collaborateurs. Nous nous faisons un plaisir d’aider les entreprises en les accompagnant sur ces thématiques.

Faire le choix du coaching à distance dans ce contexte, c’est aussi favoriser le développement des compétences générales des personnes ; facteur clé de succès pour les entreprises mais aussi pour votre réussite professionnelle et personnelle.

 

Bonus: Pour être heureux au travail, il faut aussi prendre en considération vos activités extra-professionnelles. Il est peut-être temps de se remettre à la pratique d’un instrument que vous avez délaissé depuis si longtemps ou bien d’appeler votre grande tante Louise qui a probablement plein d’histoires à vous raconter. Si toutefois vous êtes à court d’idées pour vous occuper, vous pouvez retrouver notre guide: Que faire lorsque vous serez cloitré chez vous à cause du Coronavirus ?

Écrit par Alexis Karkour
Le 6 avril 2020