Blog > Quelles sont vos grandes priorités RH ?

Quelles sont vos grandes priorités RH ?

cHRonique #6

 

Nous diffusons depuis quelques semaines un questionnaire  à destination des dirigeants et responsables RH sur les soft skills et le coaching (si vous n’y avez pas encore répondu cela prend quelques minutes !). En toute première question, nous interrogeons les répondants sur leur enjeu RH prioritaire.

Pour le moment, le “top 3” est occupé par : la rétention des talents, la formation des managers et la digitalisation des process. Forcément omniprésents dans l'actualité, nous vous proposons un tour d'horizon des articles qui portent un regard original sur ces questions.

chronique-6

 

La rétention des talents numéro 1 contesté

Si ce thème semble d’une importance capitale pour les RH, un article de la Harvard Business Review remet en cause le fondement de cette priorité, ou plutôt sa formulation : faut-il vraiment retenir les talents ? Le changement de paradigme proposé par Claudine Deumié consiste à ne plus considérer le talent (et le salarié en règle générale) comme une “possession” de l’entreprise (ce qui pousse à vouloir le retenir, avec force d’artifices) et de s’adapter aux nouveaux comportements au lieu de vouloir les empêcher. Claudine Deumié considère les talents d’aujourd’hui comme des “collaborateur-abeilles” qui butinent d'entreprise en entreprise. Partant de ce constat, on peut soit s’obstiner à mettre en place une rétention coûteuse, soit s'adapter. Les pistes données ? Favoriser le passage en free-lance en garantissant des missions au sein de l’entreprise (permettant de "garder" le talent et sa connaissance de l'entreprise sans CDI "enfermant" pour lui), permettre de partir et revenir dans son parcours professionnel, créer et entretenir un réseau d'alumni... Bref appréhender les talents non plus de manière statique mais comme un flux de “collaborateur-abeilles” qui sont passés par ici et pourraient bien repasser par là.

 

Des managers formés au changement

La formation des managers dans ce contexte est également un casse-tête. Comment les aider à faire face à ces nouvelles tendances ? Nous animions cette semaine un petit-déjeuner RH sur le sujet : “Comment accompagner les managers à relever les défis du futur du travail ?”. Les participants RH soulignaient notamment la difficulté de leurs managers à avoir confiance en eux et en la structure d’entreprise ainsi que le "tiraillement" émotionnel entre leur empathie avec les équipes et leur responsabilité d’assurer un bon niveau de productivité. Pour les aider à grandir et gagner en adaptabilité, la formation aux soft skills  est une réponse de plus en plus pratiquée  comme le souligne myRHline, et le coaching personnalisé est l’outil le plus puissant pour aller en ce sens. Mais comment proposer du coaching à une si grande échelle ? Nous vous renvoyons pour répondre à cette question sur le replay de notre Webinar.

 

Digitalisation des processus

Tout comme les managers devront évoluer pour se recentrer sur l’accompagnement des équipes et la vision, les fonctions RH ont vocation à se recentrer sur leur mission première : accompagner le développement des collaborateurs. Pour cela, la digitalisation des processus est un facteur clé. De nombreuses entreprises proposent aujourd’hui des logiciels RH qui visent à rendre au RH les 25% de leur temps passé sur des tâches administratives*. Ce temps gagné pourra être utilisé pour mettre en place de nouvelles pratiques au sein des Direction de Ressources Humaines comme le  “HR Analytics” qui met les technologies data au service des RH. Mise en garde de la Harvard Business Review cependant sur le “tout technologique” : la technologie doit répondre à une stratégie globale d’entreprise (et donc en l'occurrence à une stratégie RH). L’article donne 5 clés pour une transformation digitale qui ne soit pas tirée par l'impératif technologique mais par la stratégie globale.

 

Les grandes priorités RH identifiées invitent donc à la réflexion derrière l’évidence : la rétention des talents peut se concevoir sans rétention au sens propre, la formation des managers par leur développement individuel à grande échelle en soft skills et la digitalisation avec parcimonie technologique !

Si vous aussi vous souhaitez donner votre avis sur les priorités RH, les formations soft skills et le coaching, n’hésitez pas à répondre à notre étude.

 

*baromètre cegos radioscopie des DRH

Grâce à Simundia, transformez votre entreprise en rendant le coaching accessible facilement.

En savoir plus
Écrit par Olivier Wautier
Marketing & Growth
Le 18 octobre 2019