Soft skills

Réussir sa prise de parole en public : les trois dimensions clés

Prise de parole en public
Blog > Soft skills > Réussir sa prise de parole en public : les trois dimensions clés
L’Homme est un animal particulier en tant qu’être doté d’une conscience. Cette conscience lui a permis de bâtir une société dans laquelle il vit perpétuellement avec autrui et subit donc son regard. C’est pourquoi il est parfois compliqué de prendre la parole en public. Cette réticence provient notamment de l’appréhension du jugement d’autrui concernant ses propos, de la peur d’être marginalisé ou d’être perçu différemment de ce qu’il est ou souhaite être (Jean-Paul Sartre, L’Etre et le Néant (1943) :  "Je reconnais être comme autrui me voit").

Lors de la soirée de lancement du livre blanc de Simundia, Emilie Devienne disait à juste titre :

"Il n’existe pas une confiance en soi, mais des confiances en soi."

En effet, chaque situation est perçue subjectivement et dépend d’un vécu propre à chacun qui fera qu’une personne sera plus ou moins confiante sur un sujet ou une activité. Pourtant, la prise de parole en public reste un soft skill essentiel dans le monde professionnel et personnel qu’il faut absolument développer. La force d’un discours tient d’une approche tridimensionnelle (Le Logos, L’Ethos et Le Pathos).

Le Logos 

Le Logos est la capacité à convaincre par le discours, c’est-à-dire le savoir et les arguments. La première façon d’être plus à l’aise à l’oral est la maîtrise de l’argumentation et du discours.

    • Qu’est-ce que je souhaite avancer à travers ma prise de parole ?

    • Ma réflexion personnelle (Pourquoi j’avance ce propos ?)

    • Les Arguments d’autorité qui viennent appuyer mes propos et donner une réelle force d’argumentation (Chiffres, Lois, Expertise, Etudes, Sondages…)

    • La conclusion de mon propos (Que voulais-je prouver à travers mon discours ?)

L’Ethos

L’Ethos est la capacité à convaincre par l’image, c’est-à-dire le savoir-être, le charisme et la prestance. Pour qu’un discours soit crédible, il faut que celui qui le prononce ait du crédit auprès des interlocuteurs. Il s’agit de l’approche la plus complexe à développer, que beaucoup qualifient « d’innée ». Afin de développer l’Ethos, il faut comprendre ses enjeux (Assurance, Bienveillance et Honnêteté)

    • L’Assurance provient du statut de celui qui parle. Ce statut légitime sa prise de parole et une certaine maîtrise du sujet. L’emploi d’un vocabulaire technique et spécifique permet d’apporter une réelle force au discours et à son propos et révèle une expertise. Cette expertise et l’assurance liée au statut professionnel permettent au locuteur d’avoir une sérénité qui se ressent et se perçoit.

    • La Bienveillance est la capacité à comprendre autrui et d’afficher une certaine proximité avec son interlocuteur. Je suis l’autrui d’autrui donc ce qui est vrai pour autrui l’est aussi pour moi. L’écoute et l’empathie sont des facteurs clés de la Bienveillance, auxquels viennent s’ajouter les critères physiques (souriant, soigné…) qui vont faire qu’ inconsciemment autrui aura une meilleure image et plus d’intérêt pour les propos.

    • L’Honnêteté est la cohérence entre le verbal et la gestuelle, mais aussi l’authenticité et les valeurs.

Le Pathos

Le Pathos est la capacité à persuader, et relève donc de l’émotionnel et du ressenti. Il s’agit d’impliquer son auditoire en jouant sur l’intimité et le vécu pour qu’il puisse se sentir concerné (réaction de transfert).

Le coaching pour développer son Ethos ?

Ainsi, si la prise de parole en public admet certains aspects théoriques (Logos, Ethos, Pathos), la réalité est tout de même différente. Le plus compliqué dans le discours reste de réellement transmettre à autrui sa réflexion, car chaque personne le perçoit subjectivement (Comme disait Michel De Montaigne dans les Essais (1580)  "La parole est moitié à celui qui parle, moitié à celui qui écoute").

Si les trois dimensions sont essentielles, le coaching est une façon très efficace de développer sa capacité à prendre la parole en public, et notamment son Ethos en tant qu’il s’adapte au besoin spécifique de chacun puisqu’il est individuel et bien plus concret qu’une formation. L’approche individuelle par visioconférence avec un coach permet de se livrer en profondeur sur le fond du problème qui cause inconsciemment cette difficulté à prendre la parole en public et d’avoir un œil objectif externe sur ce sujet.

Écrit par Pierre-Alexis Piccinno
Le 18 février 2020