<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=709369395893864&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Soft skills

Les 5 soft skills de Clarisse Agbegnenou

Clarisse Agbenenou
Blog > Soft skills > Les 5 soft skills de Clarisse Agbegnenou
Les 5 soft skills de Clarisse Agbegnenou pour mettre au tapis les challenges de votre vie professionnelle

Tokyo, le 27 juillet 2021, Clarisse Agbegnenou devint championne olympique de judo féminin, dans la catégorie des moins de 63 kg. Il ne manquait que ce titre à la judokate française, plusieurs fois championne d’Europe et championne du monde, médaillée d’argent aux JO de Rio en 2016, élue championne des championnes par le journal l’Équipe deux années consécutives (2018 et 2019)... Une carrière comme celle-ci, à 28 ans, c’est impressionnant ! Comment fait-elle pour enchaîner les victoires à ce rythme ? Nous nous sommes intéressés au destin hors norme de cette jeune femme d’origine togolaise, qui a dû se battre dès sa naissance. Nous en avons tiré une liste de soft skills permettant d’expliquer sa réussite. Les compétences de Clarisse feront-elles aussi de vous des champions dans votre domaine ? Découvrez comment utiliser et développer ces savoir-être dans votre vie professionnelle.

 

1. L'ambition

"Je n’ai pas besoin de lui transmettre la culture de la gagne, elle l’a en elle. " - Larbi Benboudaoud, coach

Parfois connotée péjorativement dans notre culture, l’ambition se définit pourtant comme le désir intense de parvenir à un but. Une soft skill bien utile, lorsque l’on aspire à l’excellence. Clarisse ne le cache pas, elle est ambitieuse. Ses objectifs sont élevés et elle a une immense envie de réussir

Cette capacité à se projeter dans le succès et cette volonté d’accomplissement sont certainement des atouts qui lui ont permis d’en arriver jusque-là, aujourd’hui. Son coach, Larbi Benboudaoud, est lui-même épaté de sa soif de vaincre : « Je n’ai pas besoin de lui transmettre la culture de la gagne, elle l’a en elle ».

👉 Comment développer votre ambition ? Osez vous fixer des objectifs difficiles, en plaçant la barre haut. Visualisez votre réussite mentalement ou à l’aide d’un vision board qui vous motivera chaque fois que vous le regarderez.

 

 

2. La Détermination

"L’argent, ce n’est pas pour moi." - Clarisse Agbegnenou

Une fois son objectif fixé, Clarisse ne laisse rien l’en détourner. Elle est bien décidée à obtenir ce qu’elle veut et toute son attention est focalisée sur le résultat à atteindre. Après sa défaite en finale des JO 2016 contre la Slovène Tina Trstenjak, Clarisse s’est juré de prendre sa revanche et d’obtenir la médaille d’or aux JO 2021, déclarant : « L’argent, ce n’est pas pour moi. »

Sa détermination lui aura permis de connaître la victoire, 5 ans après. Elle a persévéré et a poursuivi ses efforts dans la durée, en surmontant les obstacles les uns après les autres. Et cela a fini par payer.

👉 Comment cultiver votre détermination ? Rappelez-vous votre objectif quotidiennement et mettez en place un plan d’action dont chaque étape vous en rapproche.

 

 

3. La Gestion du stress

 « C'est un état de stress quotidien, c'est à nos dépens, celle de notre santé mentale et physique » - Clarisse Agbegnenou

On imagine bien la pression que supportent les athlètes de haut niveau comme Clarisse Agbegnenou. La compétition est source de stress, sans doute causé par l’angoisse d’échouer, alors que cela fait des mois, voire des années, que l’on se prépare pour le grand jour. Le stress est pourtant un allié, si l’on en croit la définition : une réaction naturelle d’adaptation à une situation redoutée (un choc, une agression, un imprévu…). 

L’organisme se met « en tension » (le mot stress viendrait du latin stringere, qui signifie « rendre raide » ), afin de libérer suffisamment d’énergie pour affronter l’événement problématique. Cette énergie est la bienvenue en compétition… Le problème, c’est lorsque ce stress est permanent. On parle alors de stress chronique, dont les effets sont néfastes pour la santé. Or, Clarisse décrit la vie d’athlète comme « une vie à mille à l’heure », où il est quasiment impossible de s’arrêter pour souffler. 

Quand la gymnaste américaine Simone Biles a annoncé son abandon à ces mêmes JO de Tokyo, elle a évoqué les difficultés psychologiques dont elle souffrait. Clarisse connaît bien les circonstances : « c'est un état de stress quotidien, c'est à nos dépens, celle de notre santé mentale et physique ». C’est la raison pour laquelle elle a décidé de prendre une pause, avant de se remettre en route pour les JO de 2024. C’est sa façon de faire baisser son niveau de stress, porté à son comble cette année.

👉 Comment mieux gérer votre stress ? Veillez tout d’abord à avoir une bonne hygiène de vie : sommeil, exercice physique, alimentation… Ensuite, ménagez-vous des temps de détente : loisirs, activités sociales, méditation… 

 

 

4. L'Intelligence Émotionnelle

 

L’intelligence émotionnelle est la capacité à ressentir, comprendre, maîtriser ses émotions et gérer celles des autres. Clarisse démontre une bonne connaissance d’elle-même et de ses capacités. Dans ses moments d’introspection, elle va chercher en elle les ressources nécessaires pour pouvoir accomplir de grandes performances. 

Lorsque les JO de Tokyo ont été reportés, son moral en a été très affecté. Elle a pensé tout arrêter. Elle a écouté ses émotions, sans les laisser la submerger. Puis elle a décidé de prendre le temps de se retrouver seule et de se recentrer sur elle-même, pour remonter la pente. Elle a su prendre la bonne décision en faisant ce qui était le mieux pour elle à ce moment-là. 

Lors des combats, Clarisse utilise également son intelligence émotionnelle pour évaluer son adversaire et adapter sa stratégie. En parallèle de sa carrière de sportive, Clarisse étudie à HEC pour devenir coach de vie. Là aussi, c’est la compétence « intelligence émotionnelle » qui est mise en œuvre pour comprendre les émotions des autres

👉 Comment accroître votre intelligence émotionnelle ? Régulièrement ou lors d’un événement en particulier, prenez le temps de vous demander comment vous vous sentez, quelle émotion vous traverse. Nommez cette émotion et analysez ensuite la façon dont elle se manifeste par des comportements

 

 

5. La Force Mentale

"Quand j'ai perdu ma finale aux JO il y a 5 ans, j'étais au fond du trou [...] en tant que sportif de haut niveau, on peut avoir des moments très très durs, mais aussi avoir la force de se relever" - Clarisse Agbegnenou

La « force mentale » est un concept venant de la psychologie du sport, théorisé par les travaux de James E. Loehr, psychologue sportif, et Peter Clough, professeur de psychologie à l'Université de Huddersfield (Royaume-Uni). Ce concept a ensuite été généralisé à tous les domaines de la vie. Il est constitué d’habiletés permettant de performer à son plein potentiel, telles que : la combativité, l’optimisme, la confiance en soi, l’engagement, la concentration, la flexibilité, la résilience, la motivation… La force mentale est donc un assemblage de soft skills, dont feraient preuve les meilleurs athlètes.

Il y a des choses que l’on ne peut pas changer, il faut faire avec. En revanche, ce que l’on peut changer, c’est son attitude face à l’adversité. Dès sa naissance prématurée, Clarisse s’est battue pour survivre. Son enfance a été marquée par les problèmes de santé et les séjours à l’hôpital. Elle a gardé son caractère de battante et se montre impliquée dans tout ce qu’elle entreprend. 

Elle s’est d’ailleurs engagée au sein de l'association SOS Préma pour offrir son aide aux familles de bébés prématurés. Elle a su transformer son épreuve personnelle en engagement positif. 

Résiliente, elle sait rebondir après une défaite : « Quand j'ai perdu ma finale aux JO il y a 5 ans, j'étais au fond du trou [...] en tant que sportif de haut niveau, on peut avoir des moments très très durs, mais aussi avoir la force de se relever ».

👉 Comment muscler votre force mentale ? Comme un sportif professionnel, impliquez-vous à 100 % dans vos activités. Entraînez-vous régulièrement à appliquer cette liste de soft skills correspondant à la force mentale. Célébrez vos victoires pour booster votre confiance en vous. Enfin, envisagez vos expériences négatives (échecs) comme des opportunités d’apprentissage.

 

 

Clarisse Abgégnénou fut porte-drapeau de la délégation française lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Tokyo. Elle est un modèle pour de nombreux sportifs, mais vous pouvez aussi vous inspirer de ses compétences comportementales pour relever vos propres challenges. Un bon coach saura vous aider à transposer cette liste de soft skills dans le domaine professionnel.

Vous avez apprécié la liste de soft skills de Clarisse Agbegnenou ? Nous vous conseillons ensuite de découvrir les soft skills de la talentueuse Meryl Streep !

Écrit par Laetitia Gentili
Le 16 novembre 2021