<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=709369395893864&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Soft skills

Les 5 soft skills de Sylvain Tesson

Sylvain Tesson
Blog > Soft skills > Les 5 soft skills de Sylvain Tesson

Lauréat du prix Goncourt de la nouvelle en 2009 et du prix Renaudot en 2019 pour La Panthère des Neiges, Sylvain Tesson est plus qu’un auteur à succès. Essayiste, voyageur, alpiniste, cet écrivain, géographe de formation, impressionne par sa soif d’expéditions en conditions extrêmes. Des steppes d’Asie Centrale à l’Himalaya en passant par la Sibérie, il tire ses récits de ses aventures de voyage. Celui qui semble ne rien craindre, pas même la mort qu’il aura côtoyé de près lors d’un accident en 2014, nous donne une vraie leçon de vie avec ce parcours hors des sentiers battus. Quelles sont les qualités de Sylvain Tesson qui lui permettent d’oser partir à l’aventure sans filet ? Nous avons identifié grâce à ses livres et ses interviews les 5 soft skills qui font de lui un auteur aussi rare que le félin qu’il a suivi pendant des mois.     



1. La résilience

“Ce que l'on a vécu ne peut nous être retiré.” Géographie de l’instant, Sylvain Tesson

La résilience est une qualité qui permet de rebondir avec recul et optimisme après avoir vécu un revers.  La résilience permet de transformer un échec en opportunité et garder la motivation lors d’une situation difficile.

En 2014, Sylvain Tesson chute d’un toit ce qui lui vaut plusieurs jours de coma. Après cet accident, il réapprend à vivre avec de nouvelles caractéristiques comme une perte de l'ouïe à droite et une paralysie de la face. Lorsqu’il évoque cette épreuve, il s’exprime avec recul et tourne à son avantage les séquelles qu’il conserve :

“Ces trois mois de repos, de sobriété, de silence, d’examen de moi-même ont été bénéfiques. Ma vie était un carnaval endiablé et légèrement suicidaire, il était bon de ralentir un peu les chaudières intérieures, de descendre du train”. 

La résilience s’acquiert par l’expérience. Au travail, faire preuve de résilience permet de se positionner dans une logique de test and learn, pour tirer parti des échecs pour rebondir. Maîtriser cette soft-skill permet de progresser, tant au niveau professionnel que personnel.

 

 

2. L'adaptabilité

Privé de voiture, l'ermite marche. Privé de supermarché, il pêche. Privé de chaudière, son bras fend le bois. Privé de télé, il ouvre un livre. Sylvain Tesson, Dans les forêts de Sibérie

Sylvain Tesson voyage la plupart du temps par ses propres moyens. Il part à l’aventure en totale autonomie, sans utiliser les technologies modernes. Il a notamment traversé le désert d’Islande à vélo, l’Asie à cheval ou encore participé à des expéditions archéologiques au Pakistan. En 2010, il part vivre 6 mois en Sibérie sur les bords du lac Baïkal, vivant une vie d'ermite dans une cabane. Il fait l’expérience de cette vie de solitude et relate son expérience dans un essai autobiographique, Dans les forêts de Sibérie. Ces multiples expériences témoignent de sa capacité d’adaptation face à des situations diverses.

Dans l’univers professionnel, l’adaptabilité permet d’accepter et adopter le changement rapidement, soft-skill recherchée par les recruteurs. Dans un monde du travail où les métiers évoluent, cette compétence est clé.

 

 

3. La patience

“J’ai découvert les vertus de la patience, j’ai réalisé qu’entre l’espérance que quelque chose arrive et le moment où cela arrive, il y a un intervalle qui se remplit de pensées insoupçonnées, qui ne viennent jamais lorsqu’on n’attend pas.” Sylvain Tesson

Celui qui sait faire preuve de patience fait appel à une grande qualité qu’est la maîtrise de soi. Il en a fallu à Sylvain Tesson, qui a patienté plusieurs heures dans un milieu hostile par -30° sur le plateau de Changtang au Tibet, pour apercevoir pendant quelques secondes des panthères des neiges. Cette pratique de l’affût, éprouvée par l’écrivain, lui a inspiré son livre primé au Renaudot.

La patience est une vertu, encore sous-estimée dans le monde professionnel. Cette qualité permet pourtant de prendre du recul sur les situations et de mieux les analyser. Au travail, il arrive que la réalisation des projets prenne du temps et parfois plus que prévu. Celui qui sait faire preuve de patience accueille ces imprévus avec sérénité et sans stress. 

La patience a bien plus de pouvoir que la force, disait Plutarque. Développer sa patience est un apprentissage, cela commence par (re)prendre possession de son temps et des priorités.

 

4. La polyvalence

“L'homme est un animal qui ne se résigne pas à le rester”. Eloge de l’énergie vagabonde, Sylvain Tesson

Auteur d’essais, de nouvelles, de romans, de récits de voyage ou encore d’albums photo, Sylvain Tesson possède plus d’une corde à son arc. Son talent s’exporte au-delà de l’écriture pour aller toucher aux domaines de l’image et de l’audiovisuel avec la production de documentaires et la participation à des chroniques télé. 

Comme le fait Sylvain Tesson, la polyvalence consiste à exporter ses compétences vers d’autres techniques proches de celles maîtrisées. Il ne s’agit pas d’être “bon partout” mais de s’appuyer sur ses forces pour en développer de nouvelles. C’est aussi savoir se remettre en question pour s’adapter aux changements et comprendre la nécessité de se former en continu.

 

 

5. L'éthique 

Sapin de Noël : on aura même réussi à rendre les arbres ridicules”. Aphorismes sous la lune et autres pensées sauvages, Sylvain Tesson

Tous les projets de Sylvain Tesson sont portés par le même ensemble de valeurs, visant à s'adapter à la nature qui nous entoure et non pas l’inverse. De ce postulat transparaît une éthique très forte, revendiquée par Sylvain Tesson. Il a totalement conscience de ses actes et responsabilités lors de ses expéditions, et en relate l’essence dans ces récits qui sont également des voyages intérieurs invitant à réfléchir sur ce qui nous entoure. Proche de la nature qui est sa source d’inspiration, l’auteur œuvre pour son respect. Il soutient ainsi le projet du botaniste Francis Hallé pour recréer une forêt primaire en Europe, c’est-à-dire non exploitée par l’homme. 

 

Vous avez apprécié la liste de soft skills de Sylvain Tesson ?  Nous vous conseillons de découvrir les soft skills de la championne Clarisse Agbegnenou

Écrit par Victory Orset
Le 12 mai 2022