Soft skills

Pourquoi les soft skills sont-ils si importants aujourd hui ?

Pourquoi les soft skills sont-ils si importants aujourd'hui ?
Blog > Soft skills > Pourquoi les soft skills sont-ils si importants aujourd hui ?
Les soft skills peuvent être définis comme étant l’ensemble des compétences douces, des compétences humaines, relationnelles, sociales et comportementales. Elles sont à la fois innées car inhérentes à la personnalité de chaque individu mais aussi acquises au cours de notre vie personnelle grâce notamment à la famille, l’école ou bien le monde de l’entreprise.

 

Pourquoi a-t-on tant besoin de ces soft skills aujourd'hui ?

Dans un monde où le digital et l’innovation sont au cœur des stratégies d'entreprise, il est indispensable pour les collaborateurs de ne pas avoir peur du changement mais au contraire de savoir le gérer et l’accepter. Pour être acteur de ce changement, les dimensions humaines et relationnelles jouent un rôle toujours plus crucial. On retrouve en particulier ces dimensions  dans la capacité à communiquer sur un projet, à savoir faire passer ses idées ou s’adapter, qui requièrent de maîtriser un certain nombre de compétences : gestion du stress et des émotions, ouverture d’esprit, prise de parole et remise en question. Les organisations changent aussi et deviennent de plus en plus souples avec moins d’échelons hiérarchiques. Les capacités de prise d’initiatives et de décisions sont donc également primordiales pour tous.

La tendance est d’autant plus forte que nos économies ont évolué. Désormais, on observe une tertiarisation des économies et un poids dominant des services, le “client” devient prépondérant et qui dit client dit nécessité de savoir communiquer, nécessité de comprendre, de savoir écouter. Cela demande des qualités d’écoute et d’empathie, mais aussi d’être capable de gérer ses émotions et résoudre les conflits, de savoir gérer son stress afin d’éviter les tensions dans un monde de plus en plus rapide avec des clients exigeants.

 

Les soft skills : indispensables tout au long de la carrière

Prenons l'exemple d'un recruteur qui a le choix entre deux candidats disposant de compétences techniques similaires. De nombreuses études vont nous démontrer que le recruteur aura tendance à choisir le candidat qui aura su mettre en valeur ses soft skills lors de l’entretien. Une étude du Cereq (Centre d’étude et de recherches sur les qualifications) nous montre même que les compétences comportementales jouent un rôle majeur dans le niveau de rémunération des jeunes diplômés. Les personnes sachant persévérer, sachant se mobiliser pour atteindre un objectif , sachant communiquer auront en général des salaires sensiblement plus élevés que les autres.

En outre, le moteur d’emploi Adzuna a compilé des offres d’emploi pour vérifier les compétences clés citées par les recruteurs. Celles qui ressortent le plus sont les qualités relationnelles, la capacité d’organisation, l’autonomie ou encore la créativité, le leadership et la capacité à être force de proposition.

 

Très concrètement, si je prends ma propre expérience de Business Developer chez Simundia, je peux dire que mes soft skills me sont d’une grande utilité. Ma faculté à communiquer avec les clients et à écouter, ma faculté à gérer mon stress mais aussi ma persévérance, ma résilience  sont d’une aide considérable afin de mener à bien les missions qui me sont confiées comme par exemple contacter des prospects, les convaincre et mener les différents rendez-vous.

En conclusion, je dirai que les soft skills sont devenus aussi important sinon plus que les hard skills. Dans un monde dans lequel l’intelligence artificielle risque de remplacer l’humain, les soft skills restent pour le moment impossibles à déléguer aux machines.

Écrit par Alexandre Assaf-Page
Le 20 décembre 2019